Quand faire un décalaminage du moteur ?

Au fil des kilomètres parcourus, le moteur s’encrasse et fonctionne moins bien. C’est donc en toute logique que les performances de votre voiture sont amoindries. Heureusement, il existe un procédé assez simple qui consiste à nettoyer le moteur d’un véhicule : le décalaminage. Quand faut-il songer à le faire ? Quels sont les signes qui indiquent qu’il est temps de nettoyer le moteur d’un véhicule ? Les réponses dans cet article.

Les symptômes indiquant que le moteur est encrassé

Pas besoin d’avoir des connaissances poussées en mécanique automobile pour savoir qu’un moteur est encrassé. Il suffit d’être attentif à ces quelques signes :

La voiture tarde à démarrer ;

Vous avez remarqué que votre véhicule consomme plus de carburant que d’habitude durant quelques semaines ;

Votre véhicule dégage une fumée bleue épaisse lorsque vous ronfler le moteur ;

Un ou plusieurs voyants sont allumés sur le tableau de bord ;

Votre voiture n’est pas aussi performante qu’avant ;

Vous êtes obligé de passer une contre-visite pour le contrôle technique ; parce que votre voiture n’a pas passé le contrôle anti-pollution.

Si vous avez constaté un ou plusieurs de ces signes, faites inspecter l’état du moteur de votre voiture par un mécanicien aguerri ou venez dans un centre automobile comme le garage POINT S – PIT Stop, situé à Châtenoy-en-Bresse. Pour des raisons de sécurité, sachez que les mécaniciens recommandent de vérifier le moteur au moins une fois toutes les deux semaines pour éviter les imprévus comme une panne accidentelle en pleine route.

Comment préserver le moteur de l’encrassement ?

Pour éviter que le moteur ne s’encrasse à la vitesse V, il existe quelques astuces simples et pratiques pour préserver son état et pour prolonger sa durée de vie.

– En premier lieu, il est déconseillé de faire des courts trajets (moins de 5 minutes). En faisant des petits parcours, le goudron, la suie et la calamine ne sont pas entièrement brûlés. Ces impuretés viennent alors encrasser les soupapes, les têtes de piston et les autres pièces du moteur. Résultat : le moteur s’essouffle rapidement et perd en performance. Le premier réflexe à adopter pour le préserver est donc privilégier les longs trajets et d’augmenter les tours/mn sur route. Il faut savoir que pour éliminer les dépôts accumulés durant les trajets urbains, il est recommandé de maintenir le moteur au-dessus de 3000 tr/minutes, pendant au moins une demi-heure.

– En deuxième position, il est nécessaire de prendre du carburant de qualité. Oubliez donc les carburants bon marché et place aux carburants premium. Ceux-ci sont mélangés à des additifs qui ont pour rôle de nettoyer le moteur .

– Enfin, pour maintenir les performances du moteur de votre voiture, pensez à nettoyer les injecteurs avec des additifs. Vous en trouverez facilement dans les grandes surfaces et les quincailleries.

Le décalaminage, la solution ultime lorsque le moteur est fortement encrassé

Il arrive parfois que même si vous avez été prudent et méticuleux, le moteur de votre voiture soit tout de même encrassé. Pour le nettoyer en profondeur, il est recommandé de confier le décalaminage à un mécanicien expérimenté. Lui seul est habilité pour effectuer un décalaminage à l’hydrogène. Cette intervention dure entre 1 et 2 heures. Découvrez ci-dessous les étapes clés de cette opération :

Le moteur est chauffé jusqu’à environ 85 °C

L’hydrogène est injecté via le système d’admission d’air

Les résidus de calamine sont récoltés au niveau de l’échappement

Pour que le décalaminage à l’hydrogène soit efficace, la vanne EGR doit être en parfait état. Une fois l’intervention terminée, il est recommandé de conduire à vitesse régulière pendant une période assez longue, afin d’évacuer les dernières traces de l’encrassement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *